Démarche artistique

L'homme, un jour, découvrit une roche pas comme les autres. On pouvait la déformer, la fondre et même lui imposer une nouvelle forme. Ce fut le début de la métallurgie. Depuis des siècles, chaque découverte de nouveau métal a largement contribué à l'évolution de l'humanité. Gilbert Rhême, joaillier (1943- 2008)

De son vivant, Gilbert Rhême m’inspirait tant par la traduction de son imaginaire débordant dans ses créations que par la transmission de son savoir dont j’ai joui. En devenant, à son décès, bénéficiaire de son lieu de création, de ses outils, de ses clients, il a contribué à l’avancement et à l’essor de ma carrière et, il m’inspire encore.

J’ai toujours été fasciné par le monde des arts. Après des études en arts visuels, les métiers d’art deviennent pour moi un choix évident comme moyen de demeurer dans la création tout en gagnant ma vie. Comme c’était toujours dans la petite dimension que prenaient vie mes idées, soit en sculpture soit en dessin, je me suis donc tourné vers la joaillerie. Je fis alors des études en cette discipline à l’Institut des Métiers d’Art de Montréal pour apprivoiser les métaux comme matériel sculptural. Par cette forme de création, j’allais donner naissance à de petites œuvres d’art portables.

Antoine Lamarche et Gilbert Rhême, mes professeurs, ont largement influencé l’utilisation du titane dans mon travail et le développement du design innovateur dans mes créations. En début de carrière, j’ai travaillé pour des designers renommées telles que Sylvie Lupien et Gloria Bass. Avec la première, j’ai développé l’ouverture sur le bijou d’art et le côté sculptural du bijou; avec la seconde, j’ai pu explorer le côté technique de la fabrication de bijoux haut de gamme en or et platine.

La recherche de l’esthétisme, par la composition harmonieuse des formes et des couleurs, est la base de mon travail. Tel un architecte, j’assemble les formes pour arriver à l’harmonie du produit fini. Je dessine mes pièces sans me soucier des contraintes techniques et ensuite, je trouve le moyen de les réaliser. Je désire explorer toute autre technique que je trouverai inspirante et ainsi, moins me restreindre dans mes créations.

J’utilise principalement l’or et l’argent pour leur malléabilité et leur durabilité, parfois le titane pour sa grande gamme chromatique et son aspect métallique futuriste. Je suis inspiré par la beauté et le côté esthétique qu’apportent les pierres dans un assemblage de formes et de couleurs. Le mélange des différents métaux avec le verre, la céramique, les perles et/ou les pierres, m’amène aussi à faire une recherche au niveau de la texture, de la forme et de la couleur.

Ayant aujourd’hui apprivoisé les métaux comme matériel sculptural, je veux maintenant raffiner mes pièces en explorant divers matériaux. Avec mon projet de broches faites à partir de roches de la région, je me suis rendu compte que j’aimais beaucoup travailler à partir de matériaux différents de ceux que j'utilise habituellement dans mes créations, des matériaux qui ne sont pas spécifiquement liés au domaine de la joaillerie; ceci m’amène, à tout coup, vers des horizons nouveaux et très intéressants.